Comment préparer et réussir un entretien d’embauche ?

C’est l’objet de cet article qui va vous permettre d’arriver dans les meilleures dispositions à votre entretien et donner votre maximum pour être sélectionné ou embauché !

Préparer un entretien d’embauche

Un entretien d’embauche est comme une présentation devant un public : toute sa réussite réside dans sa préparation !

Si vous arrivez les mains dans les poches sans avoir préparé votre entretien, ne soyez pas surpris(e) de ne pas être sélectionné.

La confiance et le naturel fonctionnent pendant l’entretien mais la préparation est indispensable… sauf si vous ne voulez pas du poste bien sûr !

S’entraîner à faire des entretiens

Nous ne sommes pas tous à l’aise dans les entretiens, surtout lorsqu’il y a un enjeu à cet entretien. On est donc amenés à stresser par peur de louper le rendez-vous crucial.

Si vous n’êtes pas habitués aux entretiens, il est donc important que vous vous entraîniez.

Pour cela, rien de mieux que d’aller faire de vrais entretiens d’embauche pour des postes, même si vous pensez ne pas correspondre ou même si elles ne semblent pas vous intéresser à prime abord.

Car ces entretiens représenteront alors votre entrainement avant la compétition, c’est à dire avant les entretiens qui vous importent réellement, ceux que vous ne souhaitez pas manquer !

Si vous allez à un entretien pour un poste qui ne vous intéresse pas et que vous êtes pris, n’ayez pas peur de refuser le poste.

Vous êtes nombreux à ne pas faire des entretiens d’entraînements par peur de refuser ensuite le poste.

Ne culpabilisez pas et n’ayez pas peur. N’oubliez pas que la société en face de vous refuse des candidats. Les candidats ont aussi le droit de refuser un poste.

Et puis cela vous fera un entrainement à savoir dire non, ce qui est très utile aux « gentils » qui ne savent rien refuser !

Plus vous passerez d’entretiens, plus vous progresserez et serez à l’aise. C’est une étape indispensable. Vous verrez qu’on s’habitue très rapidement et que l’on commence à maîtriser après 2 ou 3 entretiens.

Si vous n’avez pas eu le temps de vous entrainer dans de réelles conditions et que vous avez un entretien important, je vous conseille de vous entrainer, soit avec des amis, soit tout seul dans une pièce au calme comme si vous étiez à l’entretien et que vous deviez vous présenter.

Vous devez le faire jusqu’à ce que vous soyez en mesure de décrire de manière claire et synthétique votre parcours sans hésitations !

Vous verrez que cela vient très vite. Au bout de 3 ou 4 essais, vous commencerez à vous présenter de manière fluide.

Lors de cet entrainement et bien sûr de l’entretien, vous devez être en mesure d’être synthétique. N’entrez pas dans les détails. Plus vous donnerez de détails, moins vous serez à l’aise, brouillons et ennuyeux.

Si on vous demande des détails, vous en donnerez. Mais dans un premier temps, vous devez être en mesure de vous présenter en quelques phrases et décrire votre parcours en 5 à 10 minutes max.

J’ai déjà passé en tant que recruteur avec un consultant expérimenté. Il a parlé 45 minutes non stop et je peux vous assurer que je n’avais pas envie de le recruter !

Pas de blabla sinon vous allez ennuyer le recruteur.

Bien entendu, lorsque vous vous entraînez chez vous, faites-le sans votre CV. Vous devez maîtriser votre expérience professionnelle. Inutile de connaître les dates exactes de vos expériences. Ce n’est pas important et vous risquez de vous mélanger les pinceaux.

Si vous postulez à un poste où une langue étrangère est requise, vous devez être en mesure de raconter votre parcours dans cette langue également.

Une dernière chose utile pour votre préparation. Généralement, lors d’un entretien, on vous demande de décrire votre parcours professionnel puis de faire un lien avec le poste et pourquoi votre expérience vous permettra de répondre au besoin de l’entreprise.

Vous devez donc axer votre préparation sur ce que vous pouvez apporter, sur votre expérience et sur votre motivation à progresser.

Et puisque l’on parle de besoin de l’entreprise…

Comprendre le besoin de l’entreprise

Vous devez connaître et/ou comprendre le besoin de l’entreprise.

Lorsque vous devez vous rendre à un entretien, il est important de récupérer un maximum de choses sur le contexte du poste à pourvoir.

Pourquoi recrutent-ils ? Qu’est-ce qui est important pour eux ? Quel est le contexte de la mission ou du poste ? Sont-ils pressés ? Connaissent-ils des difficultés en lien avec ce poste ?

Plus vous en saurez, plus vous saurez comment répondre au besoin, et surtout, les rassurer en leur donnant ce qu’ils attendent pendant l’entretien.

Donc, lorsque vous passerez votre entretien, vous devrez garder en tête tout ce qui est lié au besoin de l’entreprise.

Ne vous concentrez pas sur vous ou l’entretien, concentrez vous sur ce qu’ils attendent.

Votre argumentaire et l’entretien doivent les rassurer et les encourager à penser que vous êtes le bon candidat pour eux.

J’ai passé beaucoup d’entretiens pour des missions, et j’ai remarqué que ce qu’attendent un grand nombre de responsables, c’est d’être rassuré par quelqu’un qui va réussir à leur apporter ce qu’ils recherchent.

N’oubliez pas qu’un recruteur est un humain qui a un besoin. Recruter quelqu’un dans ses équipes peut être stressant car on ne sait pas si on fait le bon choix.

Mettez-vous à la place du recruteur et vous comprendrez qu’il a besoin de sentir une connexion et d’être rassuré par le candidat qu’il reçoit.

Réussir un entretien d’embauche

Le jour de l’entretien d’embauche

Ce qui est important dans un entretien, c’est d’être naturel et à l’aise !

On a vu précédemment qu’il fallait donc maîtriser son CV et savoir se présenter car cela vous permettra d’arriver plus détendu à l’entretien.

De même, vous devez être à l’aise dans vos habits. Donc, évitez si possible de porter de nouveaux habits ou chaussures, vous risqueriez d’être mal à l’aise.

Rien ne doit vous gêner lors de cet entretien et ce n’est pas le jour même que vous devez remarquer que vous n’aimez pas vos habits ou qu’ils sont trop petits ou autre chose.

Donc, à partir du moment où vous cherchez un poste et donc que vous allez passer des entretiens, vous devez savoir si vous avez des habits adéquats pour l’entretien (costumes, robe, jupes, pantalons, …).

Si ce n’est pas le cas, allez en acheter et commencez à les porter. N’attendez pas le jour de l’entretien pour inaugurer ces vêtements ou chaussures !

Pour terminer sur les vêtements, n’essayez pas d’impressionner le recruteur ou d’être extravagant (sauf si vous êtes dans un domaine où c’est apprécié comme celui de la mode par exemple).

Essayez d’être sobre et bien habillés. Faites-vous conseiller par des personnes que vous estimez être de bon goût, pas votre famille ou votre partenaire, qui vous trouvent beau en toute circonstance.

En dehors de la tenue vestimentaire, voici d’autres éléments à prendre en compte.

Le premier, c’est que si votre profil ne correspond pas totalement au poste, vous risquez d’être mal à l’aise.

C’est normal et c’est toujours le cas. S’ils vous ont sélectionné, ils ont néanmoins estimé que vous pouviez convenir grâce à une expérience de votre CV ou à votre parcours complet.

Alors ne stressez pas et restez naturel.

Le second, c’est de bien dormir la veille et de manger léger le matin ou le midi selon l’heure de votre entretien.

Si vous arrivez fatigué et/ou que vous avez des crampes d’estomac, vous serez gêné pendant l’entretien.

Alors que rien ne doit venir perturber votre état. Vous devez être en pleine forme ce jour-là.

Pour cela, vous devez également arriver en avance à l’heure de l’entretien. Ne prévoyez pas trop juste sinon vous allez vous presser à la dernière minute et arriver stressé.

En ce qui me concerne, j’ai un rituel avant chaque entretien. J’arrive en avance de 30 minutes devant l’entreprise afin de repérer les lieux (car parfois on peut se tromper sur la localisation, notamment avec des erreurs sur Google Maps).

Je repère un bar et je vais y prendre un petit café tranquillement. Cela me détend. En général, je ne révise pas mon CV car je l’ai fait les jours précédents (c’est à cela que sert une bonne préparation…).

Je me rends à l’accueil de l’entreprise 5 minutes avant l’heure du rendez-vous et je me fais annoncer.

L’entretien d’embauche

C’est bientôt l’heure de l’entretien.

Tout d’abord, vous devez déstresser et dédramatiser l’entretien.

Ok, cet entretien peut être important pour vous, surtout si vous cherchez du boulot depuis un moment mais si vous êtes stressé, cela va se ressentir.

Souvent on est stressé car on se sent jugé. Mais au final, que risquez-vous ?

De ne pas être pris, c’est tout. Dédramatisez donc. On ne va pas vous jeter d’un pont pour avoir loupé l’entretien.

Gardez cela à l’esprit. Vous ne risquez rien. Vous ne pouvez que gagner quelque chose. Et plus vous serez détendu, plus vous avez de chances de réussir.

Comme je le disais précédemment, plus vous serez préparé à l’entretien et moins vous serez stressé.

Ensuite, soyez naturel.

Je sais que ce n’est pas facile, surtout avec le stress.

Mais à votre avis, pourquoi on vous prendrait vous plus qu’un autre ? Pensez-vous que ce soit uniquement lié au CV ?

Non. En tant que responsable, j’ai recruté dans le passé et étant consultant, j’ai passé beaucoup d’entretiens en tant que candidat.

Ce qui compte le plus, c’est le feeling avec le candidat !

Est-ce que l’on sent de bonnes vibrations ? Est-ce qu’une connexion se crée entre le candidat et le recruteur ? Semble -t- il fiable, cohérent, humain et volontaire.

Plus vous serez détendu, plus la connexion sera bonne avec le recruteur.

Lorsque votre interlocuteur se présente à vous, si vous vous serrez la main, regardez-le dans les yeux et souriez-lui.

Lors de l’entretien, n’entrez pas dans les détails de votre CV. Comme je vous le disais, j’ai entendu des candidats qui se perdaient dans des dates. Cela rend confus l’entretien.

On pense même que la personne a menti sur ses dates. Bref, les dates ne sont pas importantes. Ce qui compte, ce sont les expériences.

Je ne vous conseille pas non plus de mentir. A moins d’être habitué à le faire, vous serez mal à l’aise.

Si vous avez menti sur votre CV et qu’on vous pose une question, notamment des détails sur  le sujet, vous aurez du mal à gérer (sauf si vous êtes un bon menteur, mais dans ce cas, vous n’avez pas besoin de mes conseils 😉 ).

Ensuite, même si vous devez être naturel, faites attention à votre posture !

Installez-vous le plus confortablement sur le siège. Vous devez vous sentir à l’aise et prendre une posture qui soit agréable pour vous mais aussi pour votre interlocuteur.

Ne soyez donc pas avachi sur le siège.

Si vous êtes un adepte de la médiation, vous connaissez déjà la posture à adopter pour vous sentir bien.

Ne croisez pas non plus les bras. Ce n’est pas agréable à voir, c’est un signe de fermeture et cela vous empêchera de respirer pleinement.

A la fin de l’entretien, remerciez le recruteur et souriez-lui encore. Ne faites pas un sourire de constipé 😉

Concernant le sourire, n’hésitez pas à vous entraîner devant une glace. Vous pouvez vraiment progresser dans ce domaine. Essayez et vous verrez.

Mais faites le quand vous êtes seul, sinon vous aurez l’air un peu con devant la glace avec votre sourire hébété.

Un livre pour réussir vos entretiens d’embauche

Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté, je vous conseille des livres:

  • L’entretien d’embauche en 202 questions (lien Amazon)
  • Entretien d’embauche : les 5 étapes clefs pour convaincre et réussir (lien Amazon)
  • Comment parler de soi pour convaincre (lien Amazon)

Réussir l’entretien d’embauche : un dernier conseil

La psychologue sociale Amy Cuddy indique que le choix dans un entretien d’embauche n’est pas lié aux compétences, tout est dans la présence :

  • confiante
  • passionnée
  • enthousiaste
  • captivante
  • authentique
  • confortable

Les gens apportent ce qu’ils sont, et c’est ce qui dirige le résultat de l’entretien.

Pour conclure, je dirai donc que le plus important est d’amener le meilleur de vous même et de ne pas vous faire passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas.

Et vous, avez-vous des conseils pour préparer ou réussir vos entretiens d’embauche ?

Laissez un commentaire pour aider les autres lecteurs !

Merci et à bientôt !

Sandrino

Comment réussir un entretien d’embauche
Notez cet article

Si vous avez apprécié cet article, vous pourriez le partager avec vos amis. Si vous trouvez que notre site est utile, pourquoi ne pas liker notre page Facebook ? Et si vous souhaitez recevoir nos prochains articles par mail, n'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous. Merci !

Reçois les articles par email dès leur parution:

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here