Un projet personnel ou une activité qui nous tient à cœur peut prendre beaucoup de temps à développer.

Le temps étant une ressource limitée, il faut apprendre à mieux s’organiser et à gérer ses priorités.

J’ai de nombreux projets en permanence. J’ai donc été confronté à ce problème de gestion du temps.

Comment gagner du temps facilement ? C’est l’objet de cet article !

Un livre avec des méthodes efficaces

Il existe beaucoup d’astuces et de méthodes pour gérer efficacement son temps. Le livre qui m’aura le plus marqué est celui de Tim Ferriss : la semaine de 4 heures.

En dehors du rêve qu’il incarne, cet auteur donne un ensemble efficace de moyens pour mieux gérer son temps et ainsi en libérer pour développer des projets personnels.

Aussi efficaces qu’elles soient, ce ne sont pas celles que j’ai choisies. La raison principale est qu’elles sont très utiles dans le domaine professionnel mais que mes missions de consulting en clientèle ne me permettaient pas de pouvoir gagner du temps « personnel » en mission.

Alors comment gagner du temps ?

Mon besoin était de gagner du temps en dehors de mes missions professionnelles. Le contexte est que j’ai une vie épanouie, entre petite amie, sport et vie sociale, cela devient vite compliqué.

Là encore, les choix sont nombreux : quitter ma copine, ne plus voir mes amis et arrêter le sport 😉

Il ne faut jamais dire qu’il n’y a pas de solution… Mais je ne voulais pas cela non plus.

Et j’ai trouvé il y a quelques mois. Non, ce n’est pas une idée révolutionnaire, même si elle l’a été pour moi car elle me posait problème : j’ai décidé de me lever plus tôt.

Cela paraît bête mais pas tant que cela en connaissant mon contexte. Je fais partie des « malchanceux » qui mettent une ou deux heures à s’endormir le soir et qui n’ont pas un sommeil réparateur optimum.

Mon week-end type servait à récupérer de ma longue semaine de travail et courtes nuits. Je me levais tous les week-ends  entre  11h et midi (en m’étant couché avant minuit).

Le paradoxe de tout cela était que j’avais l’impression de ne pas avoir assez dormi et que j’étais encore fatigué à mon lever.

Une question de volonté

Et un beau jour, j’ai pris conscience que je me levais tôt la semaine pour aller travailler alors que je me sentais très fatigué au réveil car j’y étais obligé.

Et une fois au travail, j’arrivais à faire tout ce pour quoi j’étais payé car j’étais bien éveillé. C’était donc une simple question de volonté (même si elle était liée à l’obligation de se lever…).

Je me suis donc donné pour objectif de me lever à 8h30 tous les matins le week-end et en profiter pour avancer sur l’écriture d’articles de mon blog et développer d’autres projets.

J’ai respecté cet objectif et réussi à me libérer le temps dont j’avais besoin. Mais plus que cela, j’ai fait certaines découvertes.

Des avantages inattendus

La première est que j’ai l’esprit plus créatif le matin. Je l’avais remarqué sans y avoir prêté attention car je compose à titre personnel (chant/guitare) et que ma meilleure inspiration était au lever.

Cela est donc très avantageux lorsque l’on écrit des textes ou des articles car il faut faire appel à sa créativité.

La seconde découverte est qu’à l’origine, je pensais compenser mon manque de sommeil par une micro sieste en journée. Je n’en ai pas eu besoin. J’étais, au final, frais toute la journée. Je dirai même que j’étais plus frais que lorsque j’émergeais de mon lit à midi.

La troisième découverte est que je m’endors maintenant plus facilement le soir. Je pense avoir rééquilibré mon horloge biologique en me levant plus tôt, à une heure près, comme en semaine.

Un changement des habitudes

La quatrième découverte est plutôt une conséquence de mon choix. Comme je savais que je devais me lever plus tôt, j’évitais de rentrer trop tard de mes soirées entre potes et j’évitais aussi de boire trop d’alcool.

Je me contentais d’un ou deux verres. Car rentrer à 4h du matin avec 3g d’alcool dans le sang, ne permet pas de se lever tôt. J’ai donc une meilleure hygiène de vie.

Je continue à sortir sur la même cadence, j’écourte simplement les soirées afin de pouvoir me lever le lendemain matin. Cela n’enlève rien au plaisir de la soirée. Même si dire à ses potes qu’on les aime lorsque l’on a beaucoup bu est assez amusant 😉

Le timing peut être important

Un élément important à la réussite de ce changement est d’avoir commencé à me lever plus tôt au mois de juillet. Je me levais, il faisait beau, je sortais aux alentours de 9h-9h30 me prendre un café en terrasse, avec un cahier pour écrire des articles.

Ce sont vraiment de très bons moments. Commencer en hiver aurait été beaucoup plus difficile pour moi et moins plaisant. Mais cela aurait bien sûr pu fonctionner aussi en hiver. Trois ans après ce changement, été comme hiver, j’ai gardé le même rythme.

Résultat de cette expérience réussie : 6 heures de gagnées par week-end, une meilleure hygiène de vie, un réveil plus frais, un meilleur sommeil. Que dire de plus ?

Le miracle du matin

Si vous êtes intéressé par le concept de se lever plus tôt le matin, je vous conseille également le livre « the miracle morning« . C’est un best seller que je n’avais pas encore lu lorsque j’ai écrit cet article. Il vous apportera de nombreux conseils et une philosophie de vie épanouie et enrichissante.

Vous pourriez également être intéressés par les articles de la catégorie : Réussir à changer.

N’hésitez pas à laisser un petit message en commentaire pour donner vos astuces. Merci !

Sandrino

Si vous avez apprécié cet article, vous pourriez le partager avec vos amis. Si vous trouvez que notre site est utile, pourquoi ne pas liker notre page Facebook ? Et si vous souhaitez recevoir nos prochains articles par mail, n'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous. Merci !

Reçois les articles par email dès leur parution:

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here