Cette interview est un complément de la précédente intitulée :  il décide de faire un triathlon pour reprendre confiance en lui.

Elle donne des informations sur le matériel utile pour courir un triathlon.

L’équipement nécessaire pour un triathlon : l’interview audio

Le témoignage retranscrit

tu as acheté du matériel pour ce triathlon ?

Oui, il y a un coût financier qui est loin d’être négligeable, puisque tu as besoin de matériel pour chacune des épreuves. Pour la natation, qui est la première épreuve, et au-delà des fameuses lunettes (rires), une combinaison est quasi indispensable.

Tu nages dans la Seine et bien qu’il y ait quelques concurrents qui n’en portaient pas, ça reste plutôt rare.

combien coûte cette combinaison ?

Chez Décathlon, ça commence à 100 et 400 euros et tu peux la réutiliser pour des sports nautiques type wake board, kyte surf, planche à voile, etc. En plus, il y a des bienfaits, ça améliore sensiblement la portance de ton corps dans l’eau, ça va l’élever au-dessus du niveau de flottaison, et tu fais moins d’efforts pour te maintenir à la surface de l’eau.

Il en existe qui sont spécifiquement dédiée au triathlon, facilitant les mouvements avec des renforts spécifiques, mais pour une première, une combinaison générique peut parfaitement convenir. Pour ma part, j’ai opté pour une combinaison spécifique

Et concernant le vélo ?

C’est sans doute l’élément qui peut s’avérer comme le plus coûteux de l’épreuve. Cela étant, et même si j’ai opté pour l’achat d’un vélo de route d’occasion, quelques participants utilisent des vélos plus standards.

Attention tout de même, à bien regarder les caractéristiques minimum requises sur le site internet de l’épreuve. Celles-ci peuvent varier et pour le triathlon de Paris, nul besoin d’un vélo spécifique comme pour les triathlons longue distance où tu as les bras allongés…

Il existe des sites internet. Je pense à Troc Vélo sur lequel tu peux trouver des vélos d’occasion de tous types. Le budget peut s’avérer très large, d’une centaine d’euros à plusieurs milliers pour les passionnés ! Mais tu te prends vite au jeu, car tu t’aperçois que chaque kilo gagné te fait progresser sur ta vitesse moyenne.

As-tu acheté du matériel pour la course à pied ?

Oui, c’est le dernier poste de dépense. L’achat de chaussures de courses à pied. Tu peux en trouver qui sont adaptées à ta foulée. Certaines personnes ont tendance à courir sur l’intérieur du pied, d’autres sur l’extérieur, par exemple. Il existe des modèles de chaussures qui sont adaptés à chacun.

Dans ce cas, il faut éviter d’aller en acheter dans n’importe quel magasin de sport ? Il y a des magasins spécialisés ?

C’est bien de se faire conseiller. Des magasins spécialisés existent dans Paris, je pense en particulier à Endurance Shop, où l’on peut faire une analyse de ses foulées. Ils disposent d’un tapis et analysent la façon dont tu cours.

Ils te proposeront ensuite des chaussures qui te seront adaptées. C’est aussi là-bas que j’ai fait le choix d’acquérir un cardiofréquencemètre, ainsi que quelques trucs pour l’alimentation.

C’est une chose à ne pas négliger, car tu vas brûler de l’énergie pendant l’épreuve. C’est important d’avoir des apports nutritifs. D’autres considèrent que pour ce type d’épreuve et de cette durée, que ce n’est pas indispensable, mais ça dépends là encore de chacun. De mon côté, j’avais besoin de recharger un peu la machine pour terminer.

Ça signifie que tu avais un sac sur toi alors ? C’est pas comme au tour de France de cyclisme ou tu as des ravitaillements sur la route ?

En fait, l’épreuve de Paris est très bien organisée (merci aux volontaires, par ailleurs, qui y participent). Des stands sont à la disposition des participants durant la course à pieds, mais pas avant. J’avais donc fait l’achat de barres spécifiques au supermarché. Je n’arrive pas à manger en courant alors je les avais utilisés durant l’épreuve de vélo.

Autre chose en équipement ?

Un porte-dossard, c’est pas négligeable finalement. Car avoir un t-shirt avec des épingles à nourrices, ça m’a toujours fait un peu peur (rires). Tu peux avoir un porte-dossard à 30 euros et c’est bien pratique.

Merci pour ces infos Mike !

Merci Sandrino.

Récapitulatif du matériel nécessaire :

  • natation : combi (100-300 €), lunettes (20€)
  • cyclisme : vélo (100-3000 €)
  • course à pieds : chaussures 80-100 €
  • divers : cardiofréquencemètre (de 60 à 300 €), porte dossard (30€)

Sélection de sites d’informations utiles pour la préparation

Interview réalisée par Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.