Arretez de critiquer, passez a l'action, créez
photo credit: Serge Costa

Nous sommes passés maitres dans l’art de la critique. Une expo d’art, un film, un livre, un groupe de musique. A vrai dire, critiquer, c’est facile et confortable.

Pourquoi nous devrions arrêter de critiquer, changer notre fusil d’épaule, et commencer à créer ?

Le premier réflexe : la critique

Ma copine est en train de lire Cinquante nuances de Grey, un livre qui  fait un carton et fait l’objet d’une adaptation au cinéma.

Elle me fait lire quelques extraits dès le début du livre. Première réaction de ma part : « c’est simple… vraiment nian nian… c’est pour des filles de 14 ans ?  ça s’est vendu à des millions d’exemplaires ?… je vais peut-être me mettre à écrire des histoires SM 😉 « .

Mon premier réflexe a été une critique brute et médiocre, presque un réflexe.

Critiquer ce livre m’a pris seulement 30 secondes.

Un roman : un investissement considérable en temps

Tout d’abord, si ce roman a marché, c’est tout simplement qu’il a plu à un certain public.

Qu’il ne plaise pas à certains, c’est normal, on ne peut pas faire l’unanimité. Mais il ne faut pas être injuste dans nos critiques. On oublie juste quelque chose d’important : écrire un roman est un investissement en temps considérable.

Il y a, certes, des romans qui sont mieux écrits que d’autres. Mais au final, pour qu’un roman voit le jour, il faut que quelqu’un y passe des centaines d’heures, juste sur l’écriture du roman. Je ne compte pas les centaines d’heures à lire et à pratiquer pour progresser.

Écrire un livre, c’est un projet qui se fait forcément au détriment d’autres activités : sortir voir ses potes, se prélasser devant la télé, faire la grasse matinée.

L’acte de création doit donc être encensé plutôt que faire l’objet de critiques faciles.

Moi aussi, je peux le faire

C’est une chose de critiquer, c’en est une autre de créer. Il y a un fossé immense entre « Moi aussi, je peux le faire » et « je l’ai fait ».

Pourquoi tant de personnes pensent pouvoir le faire et peu le font ? Parce-que créer prend du temps, cela demande un investissement conséquent dans la durée et de la régularité dans la pratique de l’art.

Cela ne concerne pas seulement l’écriture. Dans les domaine de la musique, peinture,  sport, … il faut du temps et du travail pour progresser.

Avez-vous créé quelque chose sur lequel vous avez investi des centaines d’heures de pratique ?

Consommer de l’art est beaucoup plus confortable que de le pratiquer.

La critique facile nuit à la création

Plus on exprime des critiques faciles, plus on nuit à la création.

Car c’est la critique qui empêche certains créateurs de se lancer ou de montrer leurs créations. Certaines personnes peignent, dessinent, écrivent des textes ou des chansons qu’ils n’osent pas montrer de peur de la critique ou de la moquerie.

On manque tous de confiance en soi, et la critique facile ne nous facilite pas la tâche.

Non, tout le monde n’a pas le talent d’un Shakespeare, d’un Mozart ou d’un Van Gogh mais cela ne doit pas dévaloriser l’acte de création.

Stop à la critique, place à la création !

Quand vous dites « moi aussi, je peux le faire », vous n’avez pas tort. Mais plutôt que le dire, pourquoi ne pas passer à l’action ?

Pratiquer un art permet de s’épanouir et  d’utiliser nos fantastiques capacités créatives, facultés dont nous disposions enfants mais peu ou pas exploitées.

De nos jours, l’accès à la connaissance et la culture est devenu facile. Il existe des blogs de conseils et des formations en ligne gratuites qui permettent d’apprendre une infinité de choses.

Nous avons tous des choses à raconter, sous forme de textes, de mélodies, de dessins ou d’images. Quel est le domaine qui vous attire le plus ?

C’est le meilleur moment pour se lancer, s’exprimer, créer, se redécouvrir personnellement, et pour enfin être fier de quelque chose que vous aurez créé de toute pièce.

Arrêtez de critiquer, n’ayez plus peur de la critique, passez à l’action dès aujourd’hui : créez !

Article rédigé par Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.