4 résolutions pour être plus heureux au travail
photo credit: Vu Bui

Être heureux au travail c’est difficile, mais pas impossible. C’est difficile parce que beaucoup d’aspects vous sont imposés.

Vous ne choisissez pas vos horaires de travail. Vous ne choisissez pas  vos collègues et encore moins votre chef.

Vous avez également peu de marge de manœuvre sur votre salaire et vos activités quotidiennes. La seule chose que vous pouvez contrôler, c’est votre attitude face à ces contraintes.

Résolution 1 : Pour être heureux au travail, il faut être organisé

De nombreux conflits et situations de stress proviennent de problèmes d’organisation.

Avant de penser à changer toute l’organisation de votre entreprise, pensez à déjà vous organiser vous-même :

  • Consultez les mails à des moments précis dans la journée (matin, midi et soir par exemple)
  • Faites une liste des deux ou trois tâches les plus importantes de la journée et commencer par ceux-là
  • Isolez-vous loin des interruptions téléphoniques et des visites pour boucler un travail important
  • Faites vos réunions debout et dans des endroits inconfortables, ça évite de s’éterniser
  • Faites des pauses, les problèmes viennent souvent d’erreurs liées à la fatigue

Résolution 2 : Pour être heureux au travail, il faut positiver

Une bonne ambiance au bureau, ce n’est pas juste pouvoir mater des vidéos marrantes sur YouTube avec ses collègues. C’est avant tout une affaire de communication et une attitude positive.

  • Faites des retours positifs à vos collègues ou votre chef  lorsque c’est mérité
  • Relisez vos mails et faites des critiques au moment où les gens sont les plus réceptifs
  • Privilégiez les explications en face à face, le ton de la voix ou la posture en disent autant que les mots
  • Faites une pause ou un petit tour dehors lorsque vous sentez la frustration et les idées de meurtres vous gagner
  • Demandez le plus de détails possible pour chaque tâche ou projet qu’on vous soumet

Résolution 3 : Pour être heureux au travail, il faut savoir dire non

Faire des heures sup, accepter toutes les tâches, même les plus ingrates, emporter du travail à la maison le weekend.

Ces efforts sont parfois nécessaires pour boucler un projet ou faire face à des pics d’activité. Mais sur la durée, il faut apprendre à dire non. Et pour cela, mieux vaut être en position de force :

  • Tenez une liste de vos tâches et de vos deadlines pour pouvoir justifier un refus
  • Tenez une liste des heures supplémentaires effectuées et des weekends passés à travailler
  • Commencez la journée par la tâche la plus importante pour pouvoir partir du bureau à l’heure
  • Soyez présent quand vos collaborateurs ont vraiment besoin de vous
  • Soyez irréprochable sur votre attitude et la qualité de votre travail

Résolution 4 : Pour être heureux au travail, il faut (parfois) partir

Même avec la meilleure volonté du monde, il arrive que le travail demeure une source permanente de frustration et de stress.

Dans ce cas, préparez-vous une porte de sortie. En envisageant la possibilité de partir, vous reprendrez le contrôle de la situation :

  • Cherchez les possibilités de mutation interne
  • Faites un bilan professionnel à l’aide d’un livre ou d’un coach
  • Répondez à des annonces d’emploi pour vous tester sur le marché de l’emploi
  • Demandez des formations financées par le CIF ou le DIF
  • Communiquez vos envies de départ

Pour être heureux au travail, il faut se bouger le Q!

N’allez plus au travail avec le nœud au ventre. Pensez à ce que vous pouvez changer pour améliorer les choses !

Article rédigé par Hong

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.