Home Apprendre J’ai pris des cours chez Wall Street English. Un témoignage d’Olivier

J’ai pris des cours chez Wall Street English. Un témoignage d’Olivier

58
J’ai pris des cours chez Wall Street English. Un témoignage d’Olivier
Crédit photo : Giuseppe Moscato

Dans le métro ou à la radio, il est impossible d’échapper aux annonces de Wall Street English. Vous souhaitez apprendre l’anglais ou progresser en anglais et vous vous demandez si cette formation peut vous y aider.

Quel est le prix/tarif des formations ? Qu’est-ce ça vaut ?

Voici un témoignage d’Olivier qui a suivi des cours pendant un an.

Si vous souhaitez apprendre l’anglais, vous pourriez également être intéressé par notre article de test de Gymglish, le site qui permet de progresser en Anglais tout en s’amusant.

Introduction : Wall Street English s’appelait autrefois le Wall Street Institute. Les tarifs de la formation WSI FLEX se situent entre 15 et 17 euros de l’heure (en sachant que la majorité de ces heures se passent devant un ordinateur).

Les tarifs professionnels, dont vous trouverez un exemple dans le témoignage d’Olivier, sont plus élevés et dépendent de la durée et du nombre d’heures de formation. Contactez Wall Street English pour avoir un devis selon vos besoins et votre budget.

J’ai pris des cours chez Wall Street English : un témoignage d’Olivier

Salut Olivier

Salut Sandrino

Tu termines une année de cours d’anglais chez Wall Street English. On voit pas mal de pubs dans le métro parisien. Comment leur système de cours fonctionne-t-il ?

Tu as tout d’abord les sessions multimédias qui durent environ 1 h 30 à 2 h et qui se passent devant un ordinateur dans un centre du Wall Street Institute. Tu écoutes un audio pendant 15mn puis tu réponds à des questions sur cet audio.

Ensuite, tu as des phrases audio prononcées où il manque des mots et tu dois répéter 3 à 4 fois ces phrases en les complétant. C’est un exercice assez répétitif et long. Et à la fin de la session, tu as une partie texte où il manque des mots. Il y a plusieurs propositions et tu fais glisser le bon mot dans les portions manquantes. Tu as aussi des exercices de grammaire et vocabulaire.

Ces sessions multimédias, tu les fais seulement pendant les premiers cours ? Et comment juge-t-on ta progression ?

Non, tu as des sessions de ce type tout au long de la formation. Cela fonctionne avec des unités de leçons que tu dois travailler pendant 3 sessions multimédias.

Après ces 3 sessions, tu as rendez-vous avec un professeur pendant une heure au sein d’un groupe de 5 personnes maximum. Et le professeur valide ta bonne compréhension de l’unité de leçon que tu as étudiée pendant les 3 sessions multimédias.

Si c’est le cas, tu passes à l’unité de leçon supérieure que tu suis en multimédia. Ces sessions multimédias et le rendez-vous avec le professeur sont les étapes obligatoires du cursus.

Tu as donc des cours facultatifs ?

Oui, tu as tout d’abord des classes de conversation. Tu es dans un groupe de 5 personnes maxi de ton niveau et tu échanges à propos d’un sujet qui est tiré au sort. Il n’y a pas de travail spécifique sur le vocabulaire ou la grammaire. Ces classes durent une heure et il est possible d’en faire une par semaine.

Tu m’avais aussi parlé d’un autre cours facultatif.

Oui, il y a aussi des classes de grammaire qui se font avec un professeur et au sein d’un groupe de 5 personnes maxi de ton niveau, comme pour les classes de conversation.

Combien d’heures cela prend-il par semaine pour la partie obligatoire ?

L’institut estime qu’il faut faire une séance et demie de multimédia par semaine. Cela représente environ 2 h 30 de travail, réparties en deux sessions.

En sachant que cette partie multimédia est validée en partie par des exercices que tu dois faire après chaque session à la maison par exemple. Et il faut environ 45 minutes pour faire ces exercices.

Cela représente donc plus de 3 h de travail par semaine.

Oui, et si tu ajoutes à cela les cours facultatifs de classes de conversation ou grammaire, ça commence vraiment à faire beaucoup. En sachant aussi que la partie multimédia n’est pas du tout ludique.

Tu dois répéter plusieurs fois les mêmes phrases. Tu n’as pas toujours l’impression de progresser, du moins pas de manière ludique.

Mais tu dois quand même progresser étant donné le nombre d’heures d’exercices.

Oui je progresse, mais moins efficacement que cela aurait été avec un professeur par exemple. Je n’ai pas besoin d’aller en classe de grammaire avec le professeur, car j’ai le bon niveau requis.

Il faudrait que j’aille plus souvent aux classes de conversation, mais je n’ai pas le temps étant donné que j’ai déjà les séances multimédias et les exercices à faire à la maison.

À qui tu conseillerais ce mode de cours alors ?

Je le conseillerai à des personnes qui sont très motivées, qui ont du temps et besoin de progresser très rapidement. Quand tu fais 5 à 6 heures d’anglais pas semaine, tu progresses vite. Ils ont les outils pour progresser.

Maintenant, pour quelqu’un qui veut progresser plus tranquillement et qui n’est pas poussé par sa société pour le faire, cela représente beaucoup d’efforts personnels. Si vous devez progresser rapidement…

Un professeur sera plus adapté étant donné qu’on progresse plus vite avec un prof et qu’on le voit très peu dans le cursus que je suis. Mais je conseille plus ce type de formation pour du long terme.

Dans ton cas, c’est ta société qui t’a poussé à suivre ces cours et qui te les finance ?

Oui dans le cadre du DIF (NDLR : Le DIF a été remplacé par le CPF depuis Janvier 2015)

Et ce sont eux qui ont demandé à ce que tu passes le TOEIC à l’issue de la formation, pour vérifier ta progression ?

Non, c’est moi qui l’ai demandé pour vérifier mon niveau et pouvoir l’utiliser éventuellement sur mon CV si je réussis un bon score.

Et tu as donc amélioré ton expression orale ?

En fait, je pense avoir bien amélioré ma compréhension orale via les sessions multimédias et les séances avec le professeur.

Mais je ne pense pas avoir beaucoup progressé sur l’expression orale. Car on ne parle qu’une fois toutes les 3 ou 4 semaines avec le professeur.

Est-ce que tu connais les tarifs pour ton type de formation ? En sachant que tu as une formation qui diffère peut-être de celle des particuliers.

Je connais le prix de la formation qui est d’environ 4000 € HT (ndlr : tarif 2014) financée par un DIF de 120 heures.

Reparlons des séances multimédias, tu m’indiquais que tu n’avais pas de correction des exercices.

Effectivement, tu sais si tu as bon ou pas, mais tu ne sais pas pourquoi tu te trompes, il n’y a pas d’explications. De la même manière, pour la partie répétition de phrase, tu peux faire du yaourt, ça peut passer parfois.

Et ils font des cours débutants ?

Oui ils en font, mais sur le même principe de formation. Tu n’as pas d’explications sur les erreurs et c’est donc embêtant lorsque tu es débutant de ne pas savoir pourquoi tu te trompes.

Tu peux retrouver les règles de grammaire et faire des exercices dans le livre fourni par l’institut. Cela signifie que si tu veux vraiment comprendre, il faut que tu ailles en plus aux classes de grammaire, ce qui prend du temps.

Finalement, la partie intéressante, ce sont les classes de grammaire et de conversation.

Oui, mais étant donné que les commerciaux Wall Street English te suivent dans ton avancement, ils t’appellent pour vérifier. Et ce qui fait ton avancement, ce sont tes séances multimédias.

Ils t’appellent et te demandent si tu as planifié ta prochaine séance multimédia ou pris rendez-vous avec le professeur. Donc si toi, tu mets de côté cette partie obligatoire pour faire les parties facultatives, ça ne les intéresse pas.

C’est plus intéressant pour eux que tu ailles à des séances multimédias que d’aller en séance de grammaire avec un prof donc le but est que tu ailles faire tes séances multimédias.

C’est peut-être aussi pour te faire avancer et progresser de façon personnelle et affiner tes connaissances par la suite avec le professeur.

Oui, mais il y a quand même une différence entre le niveau que te donnent les sessions multimédias et la réalité.

D’après mon niveau, je suis en intermédiaire-élevé, j’arrive à 90 % de réussite sur les sessions et je trouve que mon niveau d’anglais n’est pas celui-là. Une fois que tu comprends comment faire les exercices de grammaire, c’est pas compliqué.

Mais le jour où tu croises un anglais dans la rue, cela ne va pas être aussi simple pour lui parler. Ces exercices ne sont pas ludiques et sont mécaniques.

Ce qui fait que si on se débrouille bien, on a un niveau en multimédia qui ne reflète pas la réalité et qui serait donné par un professeur. En même temps, c’est pas le même prix qu’un an de cours avec un professeur.

Et tu as déjà lu des livres en anglais ?

Non, je regarde en revanche des séries US en VO sous-titrée en anglais. Et je me dis que ça, c’est un moyen ludique de progresser.

Parce que tu entends les prononciations et accents et que tu arrives à savoir quels sont les mots prononcés ?

Oui, car ce qui est le plus difficile dans les audios, c’est de faire l’association entre ce que l’on entend et les mots que l’on connait, mais que l’on ne va pas forcément réussir à reconnaitre dans l’audio.

Tu as dit précédemment qu’un commercial de l’institut t’appelait régulièrement. Cela fait partie du suivi de la formation ?

En fait, ils ont un tableau de progression du nombre de leçons multimédias que tu fais, ainsi que des rendez-vous que tu prends avec le professeur. Ils t’appellent pour vérifier que tu fasses bien tes sessions et que tu prennes bien tes rendez-vous.

Et une fois toutes les 9 sessions, ils prennent rendez-vous avec toi afin de faire un point pour vérifier que tu es en phase avec la formation suivie. C’est très utile pour les personnes qui ont besoin d’être suivies et qui ne pensent pas être régulières en travaillant seules de chez elles derrière un écran.

Merci Olivier.

Merci Sandrino.

Note : Si vous souhaitez apprendre l’anglais de manière plus ludique, lisez notre article : Améliorer son anglais en s’amusant avec Gymglish.

Interview réalisée par Sandrino

58 COMMENTS