Dans le métro ou à la radio, il est impossible d’échapper aux annonces de Wall Street English. Vous souhaitez apprendre l’anglais ou progresser en anglais et vous vous demandez si cette formation peut vous y aider.

Quel est le prix/tarif des formations ? Qu’est-ce ça vaut ?

Voici un témoignage d’Olivier qui a suivi des cours pendant un an.

Si vous souhaitez apprendre l’anglais, vous pourriez également être intéressé par notre article de test de Gymglish, le site qui permet de progresser en Anglais tout en s’amusant.

Introduction : Wall Street English s’appelait autrefois le Wall Street Institute. Les tarifs de la formation WSI FLEX se situent entre 15 et 17 euros de l’heure (en sachant que la majorité de ces heures se passent devant un ordinateur).

Les tarifs professionnels, dont vous trouverez un exemple dans le témoignage d’Olivier, sont plus élevés et dépendent de la durée et du nombre d’heures de formation. Contactez Wall Street English pour avoir un devis selon vos besoins et votre budget.

J’ai pris des cours chez Wall Street English : un témoignage d’Olivier

Salut Olivier

Salut Sandrino

Tu termines une année de cours d’anglais chez Wall Street English. On voit pas mal de pubs dans le métro parisien. Comment leur système de cours fonctionne-t-il ?

Tu as tout d’abord les sessions multimédias qui durent environ 1 h 30 à 2 h et qui se passent devant un ordinateur dans un centre du Wall Street Institute. Tu écoutes un audio pendant 15mn puis tu réponds à des questions sur cet audio.

Ensuite, tu as des phrases audio prononcées où il manque des mots et tu dois répéter 3 à 4 fois ces phrases en les complétant. C’est un exercice assez répétitif et long. Et à la fin de la session, tu as une partie texte où il manque des mots. Il y a plusieurs propositions et tu fais glisser le bon mot dans les portions manquantes. Tu as aussi des exercices de grammaire et vocabulaire.

Ces sessions multimédias, tu les fais seulement pendant les premiers cours ? Et comment juge-t-on ta progression ?

Non, tu as des sessions de ce type tout au long de la formation. Cela fonctionne avec des unités de leçons que tu dois travailler pendant 3 sessions multimédias.

Après ces 3 sessions, tu as rendez-vous avec un professeur pendant une heure au sein d’un groupe de 5 personnes maximum. Et le professeur valide ta bonne compréhension de l’unité de leçon que tu as étudiée pendant les 3 sessions multimédias.

Si c’est le cas, tu passes à l’unité de leçon supérieure que tu suis en multimédia. Ces sessions multimédias et le rendez-vous avec le professeur sont les étapes obligatoires du cursus.

Tu as donc des cours facultatifs ?

Oui, tu as tout d’abord des classes de conversation. Tu es dans un groupe de 5 personnes maxi de ton niveau et tu échanges à propos d’un sujet qui est tiré au sort. Il n’y a pas de travail spécifique sur le vocabulaire ou la grammaire. Ces classes durent une heure et il est possible d’en faire une par semaine.

Tu m’avais aussi parlé d’un autre cours facultatif.

Oui, il y a aussi des classes de grammaire qui se font avec un professeur et au sein d’un groupe de 5 personnes maxi de ton niveau, comme pour les classes de conversation.

Combien d’heures cela prend-il par semaine pour la partie obligatoire ?

L’institut estime qu’il faut faire une séance et demie de multimédia par semaine. Cela représente environ 2 h 30 de travail, réparties en deux sessions.

En sachant que cette partie multimédia est validée en partie par des exercices que tu dois faire après chaque session à la maison par exemple. Et il faut environ 45 minutes pour faire ces exercices.

Cela représente donc plus de 3 h de travail par semaine.

Oui, et si tu ajoutes à cela les cours facultatifs de classes de conversation ou grammaire, ça commence vraiment à faire beaucoup. En sachant aussi que la partie multimédia n’est pas du tout ludique.

Tu dois répéter plusieurs fois les mêmes phrases. Tu n’as pas toujours l’impression de progresser, du moins pas de manière ludique.

Mais tu dois quand même progresser étant donné le nombre d’heures d’exercices.

Oui je progresse, mais moins efficacement que cela aurait été avec un professeur par exemple. Je n’ai pas besoin d’aller en classe de grammaire avec le professeur, car j’ai le bon niveau requis.

Il faudrait que j’aille plus souvent aux classes de conversation, mais je n’ai pas le temps étant donné que j’ai déjà les séances multimédias et les exercices à faire à la maison.

À qui tu conseillerais ce mode de cours alors ?

Je le conseillerai à des personnes qui sont très motivées, qui ont du temps et besoin de progresser très rapidement. Quand tu fais 5 à 6 heures d’anglais pas semaine, tu progresses vite. Ils ont les outils pour progresser.

Maintenant, pour quelqu’un qui veut progresser plus tranquillement et qui n’est pas poussé par sa société pour le faire, cela représente beaucoup d’efforts personnels. Si vous devez progresser rapidement…

Un professeur sera plus adapté étant donné qu’on progresse plus vite avec un prof et qu’on le voit très peu dans le cursus que je suis. Mais je conseille plus ce type de formation pour du long terme.

Dans ton cas, c’est ta société qui t’a poussé à suivre ces cours et qui te les finance ?

Oui dans le cadre du DIF (NDLR : Le DIF a été remplacé par le CPF depuis Janvier 2015)

Et ce sont eux qui ont demandé à ce que tu passes le TOEIC à l’issue de la formation, pour vérifier ta progression ?

Non, c’est moi qui l’ai demandé pour vérifier mon niveau et pouvoir l’utiliser éventuellement sur mon CV si je réussis un bon score.

Et tu as donc amélioré ton expression orale ?

En fait, je pense avoir bien amélioré ma compréhension orale via les sessions multimédias et les séances avec le professeur.

Mais je ne pense pas avoir beaucoup progressé sur l’expression orale. Car on ne parle qu’une fois toutes les 3 ou 4 semaines avec le professeur.

Est-ce que tu connais les tarifs pour ton type de formation ? En sachant que tu as une formation qui diffère peut-être de celle des particuliers.

Je connais le prix de la formation qui est d’environ 4000 € HT (ndlr : tarif 2014) financée par un DIF de 120 heures.

Reparlons des séances multimédias, tu m’indiquais que tu n’avais pas de correction des exercices.

Effectivement, tu sais si tu as bon ou pas, mais tu ne sais pas pourquoi tu te trompes, il n’y a pas d’explications. De la même manière, pour la partie répétition de phrase, tu peux faire du yaourt, ça peut passer parfois.

Et ils font des cours débutants ?

Oui ils en font, mais sur le même principe de formation. Tu n’as pas d’explications sur les erreurs et c’est donc embêtant lorsque tu es débutant de ne pas savoir pourquoi tu te trompes.

Tu peux retrouver les règles de grammaire et faire des exercices dans le livre fourni par l’institut. Cela signifie que si tu veux vraiment comprendre, il faut que tu ailles en plus aux classes de grammaire, ce qui prend du temps.

Finalement, la partie intéressante, ce sont les classes de grammaire et de conversation.

Oui, mais étant donné que les commerciaux Wall Street English te suivent dans ton avancement, ils t’appellent pour vérifier. Et ce qui fait ton avancement, ce sont tes séances multimédias.

Ils t’appellent et te demandent si tu as planifié ta prochaine séance multimédia ou pris rendez-vous avec le professeur. Donc si toi, tu mets de côté cette partie obligatoire pour faire les parties facultatives, ça ne les intéresse pas.

C’est plus intéressant pour eux que tu ailles à des séances multimédias que d’aller en séance de grammaire avec un prof donc le but est que tu ailles faire tes séances multimédias.

C’est peut-être aussi pour te faire avancer et progresser de façon personnelle et affiner tes connaissances par la suite avec le professeur.

Oui, mais il y a quand même une différence entre le niveau que te donnent les sessions multimédias et la réalité.

D’après mon niveau, je suis en intermédiaire-élevé, j’arrive à 90 % de réussite sur les sessions et je trouve que mon niveau d’anglais n’est pas celui-là. Une fois que tu comprends comment faire les exercices de grammaire, c’est pas compliqué.

Mais le jour où tu croises un anglais dans la rue, cela ne va pas être aussi simple pour lui parler. Ces exercices ne sont pas ludiques et sont mécaniques.

Ce qui fait que si on se débrouille bien, on a un niveau en multimédia qui ne reflète pas la réalité et qui serait donné par un professeur. En même temps, c’est pas le même prix qu’un an de cours avec un professeur.

Et tu as déjà lu des livres en anglais ?

Non, je regarde en revanche des séries US en VO sous-titrée en anglais. Et je me dis que ça, c’est un moyen ludique de progresser.

Parce que tu entends les prononciations et accents et que tu arrives à savoir quels sont les mots prononcés ?

Oui, car ce qui est le plus difficile dans les audios, c’est de faire l’association entre ce que l’on entend et les mots que l’on connait, mais que l’on ne va pas forcément réussir à reconnaitre dans l’audio.

Tu as dit précédemment qu’un commercial de l’institut t’appelait régulièrement. Cela fait partie du suivi de la formation ?

En fait, ils ont un tableau de progression du nombre de leçons multimédias que tu fais, ainsi que des rendez-vous que tu prends avec le professeur. Ils t’appellent pour vérifier que tu fasses bien tes sessions et que tu prennes bien tes rendez-vous.

Et une fois toutes les 9 sessions, ils prennent rendez-vous avec toi afin de faire un point pour vérifier que tu es en phase avec la formation suivie. C’est très utile pour les personnes qui ont besoin d’être suivies et qui ne pensent pas être régulières en travaillant seules de chez elles derrière un écran.

Merci Olivier.

Merci Sandrino.

Note : Si vous souhaitez apprendre l’anglais de manière plus ludique, lisez notre article : Améliorer son anglais en s’amusant avec Gymglish.

Interview réalisée par Sandrino


Si vous avez apprécié cet article, vous pourriez le partager avec vos amis. Si vous trouvez que notre site est utile, pourquoi ne pas liker notre page Facebook ? Et si vous souhaitez recevoir nos prochains articles par mail, n'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous. Merci !

Reçois les articles par email dès leur parution:

47 Commentaires

  1. Je suis assez d’accord avec cet article. J’ai moi même suivi une formation chez WSI et j’ai le même sentiment qu’Olivier.

    • ARNAQUE MARKETING – ATTENTION

      J’ai suivi 9 mois de cours chez WSI à Genève en Suisse, ça m’a coûté 4’000.- soit près de 3’300 € à l’époque.
      Au final les cours étaient principalement du self-study : on vous donne un bouqin et un accès à leur plateforme e-learning en ligne et seulement après 7h de travail seul vous faite 45 min avec un prof.

      Le problème est dans le prix très exagérer de la formation : un livre pour le niveau B2 revient à 40€, un logiciel pour apprendre la prononciation 100€ max. Au total j’ai passé 20 séances de 45 minutes se qui fait 15h admettons qu’on paie 20€ /h ça revient à 300€.

      Au total la formation vaut 500€ à tout casser mais en coûte plus de 3000€.

      Sans compter que vous payer peu importe votre consommation, si vous n’avez pas le temps de suivre ces cours à cause d’un emploi ou d’études que vous avez en parallèle, vous payerez dans tous les cas le même tarif !

  2. En ce qui me concerne, j’étais contente durant la première année mais étant en cours intensif, cela m’a compliqué la tâche, plus particulièrement pour la réservation des Encounters (une fois par semaine).
    Quand je réserve un mois à l’avance comme on m’a demandé, rien n’est enregistré et je perds une semaine entre chaque Encounter parce qu’il veulent régler leur planning tous les 7 – 10 jours….

  3. En fait, il ne faut pas prendre en cours intensifs et choisir un site plutôt grand qui pourra vous offrir plus de choix sinon…
    Les professeurs sont adorables.

  4. personnellement, j’ai déjà un assez bon niveau d’anglais mais je voulais passer le TOEFL pour pouvoir faire mes études a l’étranger , résultat, ils m’ont dit là bas que je devait monter d’un niveau pour avoir le niveau de 100/120. Ils m’ont aussi dit qu’au terme de mon apprentissage je le passerais. Résultat : 1800€ pour rien, je n’ai pas la sensation d’avoir progressé.. Si peut être que ca m’a appris du vocabulaire. mais en soit, passer des heures devant un ordinateur à répéter les mêmes phrases, je vous assure que c’est très long et inintéressant. quand on est dans des niveau élevés, on fait des ‘taking part’, c’est a dire qu’on est en dialogue, et alors, je vous assure que cela vous démoralise.. il faut écouter ce que dis votre interlocuteur pour imaginer notre réponse, ensuite parler, puis réécouter le tout ! et ca deux fois, en gros on en a pour au moins 30 minutes d’ennuie total. de plus, quand le niveau est élevé, les possibilités ‘d’encounters’ sont rare puisqu’on est un voire 2 par classe.. donc le ratio de 2 encounters par mois n’est strictement pas envisageable.
    Pour finir, je pense que wallstreet n’est bon que pour les débutants, qui n’ont aucune base en anglais, pour se aire l’oreille, mais après il serait préférable de prendre un professeur particulier sinon cela ne vaut pas le cout! A mon avis, c’est juste du commerciale.. parce que payer 1800€ juste pour un niveau avec des encounters rares, des classes optionnelles jamais callées comme il le fallait, c’est très cher. En gros, on paye un vieux logiciel qui date de 2007 -loin d’être récent et donc largement remboursé- et des profs qui, dès que votre vie les intéresse préfèrent papoter plutôt que de travailler.

  5. Bonjour,
    Je souhaite m’inscrire pour des cours d’anglais intensifs. Mon but c’est de pouvoir m’exprimer oralement sans difficultés. Je n’arrive pas du tout à me décider entre British council et Wall Street English

    • Bonsoir Maimouna,

      Je n’ai pas testé ou eu de retour sur British Council. Je pense que vous devriez tout d’abord vérifier d’ils disposent d’une offre disponible rapidement pour votre besoin de cours d’anglais intensifs. Ensuite, il vous faudra comparer le nombre d’heures et le prix de chacune de ces formations sur leur offre respectives. Si vous ne l’avez pas encore fait, demandez-leur un devis personnalisé ?

      Quand à la qualité des cours, ce que je sais de ces grands instituts, tout dépend de l’endroit où vous allez vous inscrire et suivre les cours. Pour cette raison, je vous conseille d’aller sur place dans un centre de ces deux organismes pour rencontrer personnellement le personnel, et si vous le pouvez, un professeur pour avoir un premier contact.

      Bonne soirée.

      Sandrino

  6. Bonsoir,

    Je vous déconseille fortement ce centre de formation.

    Pourquoi ? Simplement car cela fait maintenant 10 jours que je suis sans nouvelle de leur part malgré des relances téléphonique ainsi que par email.

    Je trouve cela inacceptable qu’un centre de formation d’une telle renommée passe sous silence radio alors que le conseiller m’a indiqué qu’il me contacterait le lendemain de mes tests.

    Il faut savoir que si vous souhaitez utiliser vos heures de Dif’, il faut compter 2mois pour validation.

    En tout cas, le manque de professionnalisme y est. Grosse déception que la démotivation se présente…

    Donc Monsieur Cédric B…..t, si vous passez par là, vous savez ce que je pense de vous !

    Cordialement.

    • Bonjour,

      merci pour votre témoignage. Juste pour vous indiquer que j’ai anonymisé le nom de famille de la personne que vous avez cité dans votre commentaire car je ne souhaite pas que les commentaires deviennent des règlements de compte nominatifs.

      A bientôt.

      Sandrino

  7. Bonjour, je suis en formation d’anglais depuis juin et moi aussi je suis déçu de WSI car passer 80% de la formation (audio) à répéter des phrases sans tout comprendre et surtout et ne pas avoir d’indications sur les erreurs que l’on fait dans les exercices, je ne vois pas comment on peut progresser si aucune correction n’apparaît !

    L’audio est HS. 2 ordinateurs ne fonctionnent plus, les fonctions repeat non plus, un programme vieux de 8 ans ou plus.
    Pas assez de cours de pratique, 1 rendez-vous par mois seulement avec l’encounter.

    Je progresse en grammaire et j’apprends des nouveaux mots, mais je ne comprends pas quand un professeur parle et je suis incapable de m’exprimer.

    Ma recherche, c’est de pouvoir parler rapidement et de comprendre ce que l’on me dit. Je pense qu’à la base, le système était plus étoffé en cours avec des professeurs mais par soucis d’économie et de rentabilité, ces cours de diction ont été réduits au minimum.

    Je suis d’accord avec Olivier et les autres, ce qui les intéressent c’est que l’on prenne rendez-vous.

    A bientôt les amis, accrochons nous, l Angleterre, 3h d’avion.

  8. Je suis comme beaucoup déçue des prestations de cette école, prestations facturées à prix d’or, même si c’est payé par pole emploi.
    Pour progresser à l’oral ou en compréhension, il vaut mieux passer son chemin et prendre un professeur qui vous fera progresser.
    Comment progresser avec de l audio vieille version de 10 ans, amortie depuis!!

    Pouvoir avoir RV pour un encounter, c’est un vrai problème car les profs ne sont la que quelques heures et ne sont pas très motivés.

    Ce n’est pas une bonne opération d’aller dans cette école avec l’espoir de se débrouiller mieux en anglais après des mois d’audio.

    Si votre envie est de mieux parler anglais, passez votre chemin et surtout économisez 2000/3000€ car à la sortie vous aurez une très forte impression de vous être fait arnaquer. Vous finirez avec de la grammaire du vocabulaire mais question comprendre un anglais de passage et le renseigner faut oublier.

    Pour conclure c’est très cher et peu efficace avec un résultat pas a la hauteur de la facture.

  9. J’ai suivi une formation de courte durée qui m’a paru intéressante. La méthode d’apprentissage est un mécanisme de mémorisation facile permettant d’accroître votre vocabulaire et vous plonge dans un environnement linguistique virtuel. L’une des insuffisance, me semble t-il, réside dans le nombre de cours insuffisant à passer avec les enseignants. Enfin, je pense que la formation de Wallstreet English exige une continuité dans la formation afin de pouvoir porter ses fruits.

  10. Et bien, je pense que j’aurais du lire vos commentaires avant d’y aller… Maintenant c’est trop tard et effectivement c’est la triste réalité. Pour ma part j’etais a un niveau d’anglais scolaire avec la possibilité de me « debrouiller » dans le cadre d’un sejour a l’etranger. Je crois que hormis un peu de vocabulaire Wall Street English ne m’apportera rien surtout en terme de prononciation. On peut mettre cela sur les comptes des frais de personnel mais il vaut mieux je pense prendre moins d’heure de cours mais avec un professeur que se retrouver devant un ordinateur qui de toutes les facons ne corrigera pas vos fautes… Ou alors direction la Fnac ou autre pour une bonne méthode, ce sera du pareil au meme pour beaucoup moins cher… Reste la motivation et le fait de se deplacer dans des locaux, mais a 2000 euros cela vaut il le cou (sans faute alouette je te plumerais le cou). Bonne chance aux futurs etudiants en esperant que les commentaires puissent servir a certainSSS.

  11. Merci de tous vos conseils. ça donne a réfléchir. Moi qui pensais m’inscrire vu mon niveau d’anglais scolaire. quelqu’un connait -t- il l’école american teachers à Lyon ? ont-ils les mêmes méthodes d’apprentissage ? merci d’avance de vos réponses.

  12. Bonjour à tous!
    Cela doit vraiment dépendre des centres, car mon expérience a été plus que positive.
    J’ai commencé au niveau faux débutant pour terminer au niveau expert en 1 an 1/2 et j’ai eu 960 au TOEIC. Mais bien évidement, j’ai aussi fourni pas mal de travail personnel en plus de mes cours à Wall Street (lecture, série tv, etc…). Ce qui était bien dans le centre où j’étudiais, c’était qu’il y avait plusieurs classes de conversations par semaine, il y avait régulièrement des sorties et soirées organisées et on pouvait papoter dans l’espace attente avec les profs et réceptionnistes quand ils étaient dispo…ça faisait pas mal pratiquer du coup…mais j’imagine que chaque centre est différent et que tout le monde n’a pas la chance que j’ai eu. En tous cas, je ne regrette absolument pas mon investissement.

  13. Bonsoir tout le monde,

    Je suis autodidacte en anglais (j’ai appris sur le tas par le biais des séries, films,musique et de mes séjours à l’étranger) et je cherche à prendre des cours car je n’ai pas un niveau qui me permet de tenir une discussion fluide même si je comprend assez ce que mon interlocuteur peut dire.
    J’ai fait un test chez WSI et un autre chez Berlitz dans les centres à la Défense et j’hésitais entre les 2 avec d’avantage pour WSI avant de lire vos commentaires qui ont fait que je ne sais plus quoi faire.

    La commerçiale WSI m’a « diagnostiqué » 6 mois de formation pour atteindre le niveau 12 (niveau expert va de 12 à 15) pour un montant de 2690€.

    J’ai besoin d’un avis connaisseur pour savoir :
    – Est-ce que ces tests sont valables ?
    – Est-ce que le diagnostique de 6 mois est réaliste ?
    – Est-ce que le centre WSI de la défense est bon ?
    – sinon Berlitz ou WSI ….. ou une application à installer sur l’ordinateur ?

    Merci par avance de votre collaboration

  14. En complètent à mon message précédent, je voudrais également savoir si le niveau 12 chez WSI nous permet d’être à l’aise à l’écrit.

    Merci

  15. Bonjour Sylvain
    Tu dois suivre ton instinct.
    Chaque formation à ses avantages et inconvénients. Ce qui est certain, c’est que tu dois travailler ta construction grammaticale et avec Wse Tu le feras par l’écoute et la répétion… Tel que tu as appris ce que tu sais aujourd’hui dans ta langue maternelle.
    je travaille pour Wse, je suis environ 600 stagiaires chaques années depuis 5ans…
    Tu as trois catégories de résultats :
    Les mécontents qui n’ont ni respecté le rythme ni le rdv minimum hebdomadaire avec le prof (environ 20/100)
    Les mitigés qui ont beaucoup progressé à l’écoute lecture et écrit…mais toujours un complexe à l’orale (environ 30/100)
    Les très heureux car ils ont atteint l’objectif final (environ 60/100)
    Pourquoi 60 y arrivent pleinement et les 30 autres moins et avec la même méthode….?
    Simplement car nous sommes tous différents devant l’apprentissage.
    NIveau 12 permet d’être autonome à la lecture et l’écrit (mais tu feras toujours des erreurs)
    Nos tests se bées sur la même norme que les test toeic,bulats,Cambridge…
    J’espere t’avoir un peu éclairé
    Cordialement

  16. Bonjour Sylvain!
    J’ai fait tout le programme Wall Street (à partir de faux débutant) et à la fin j’étais très bonne à l’écrit.
    En complément, j’ai utilisé un site qui s’appelle Conversation Exchange. Ce site est gratuit, il te permet de rencontrer des anglophones en face à face dans ta ville, et aussi des correspondants à l’écrit ou via Skype dans le monde entier.
    Comme je l’ai dit plus haut, mon expérience chez Wall Street a été géniale…mais il faut être assidu et motivé.

    • Merci Lilly et Alex pour vos réponses.
      Malheureusemnt, je constate que la presque totalité des commentaires sont négatives et ne rassurent pas concernant WSE.
      Je me laisse encore un peu de temps de réflexion et de comparaison. Pas nvi de me planter pour une somme relativement conséquente.

      Cdlt

  17. Apres avoir terminé une année d’étude dans Wall Street English, qui m’a couté 200€ mensuelles, tout ce que je peux dire c’est une grosse arnaque!
    Lorsque je me suis inscrit, après m’avoir engagé avec un crédit FranFinance, selon la loi j’aurai du avoir peut bénéficier d’une semaine de rétractation. mais WSE organise toute une mise en scène pour empêcher les désistements, il m’ont donné rdv pour tester leur application un samedi 15h30 à la veille de la date limite, et évidemment il n’avait personne pour traiter ma rétraction, à l’accueil m’ont dit qu’il fallait passer le Lundi. Evidemment le Lundi suivant le commercial dira « La semaine de rétraction est passé et je ne peux plus me rétracter ».
    Apres, j’ai essayé de annuler avec leur siège, qui répondra que tout annulation est impossible.

    Tout leur système tourne autour d’un logiciel extrêmement vieux, avec lequel il n’y a pas de possibilité de correction.
    S’il y a une fausse manipulation (que peut être très fréquente avec la souris) vous pouvez obtenir des résultats qui ne sont pas réels.
    Comme conclusion, c’est a éviter!

  18. Bonjour à tous ceux qui veulent ameliorer leur anglais.

    J’ai eu un mois de formation avec Wall Street English France qui a été payé par Pole Emploi.

    J’ai deja eu l’experience avec des autres ecoles réelles et en ligne que je peux comparer.

    Mon niveau d’anglais est le niveau intermediaire (upper waystage chez Wall Street).

    Ci-dessous le recapitulative de ma formation :

    – le programme est obsolete date du 2007 qui ne convient pas à mon avis aux personnes qui ont le niveau intermédiaire et le programme très ennuyant et pas efficase
    – uniquement 8 cours d’anglais en groupe don’t 2 cours de groupe de 8 personnes (et selon exu c’etait entre 4 et 6 personnes maximum)
    – le choix de rdv pour les lessons en groupe n’est pas du tout souple (2-3 propositions par semaines et en plus il faut réserver en avance sinon pas de cours disponible).

    Je peux conseiller le Wall Street que pour des personnes qui ont un niveau d’anglais très basique mais pour niveau intermediate ou avancé VRAIMENT A EVITER.

    Il y a dde bonnes ecoles en ligne beaucoup moins chères et plus efficacies et souples avec de rdv individuells et en groupe.

    J’espere que mon avis sera utile et je suis vraiment désoléee que je n’ai pas lu des avis des autres avant de choisir ce formation et j’ai cru à la publicité.

  19. Bonjour.

    J’ai suivi des cours au centre WSE de Dijon pendant 6 mois, et voici mon ressenti. (Niveau Threshold 1-2)

    J’ai moyennement apprécié les leçons multimédias, très répétitives, avec souvent des sujets qui ne me parlaient pas du tout… J’y ai quand même appris pas mal de vocabulaire, et beaucoup de grammaire.
    Le cahier d’exercice après le leçon, permet d’approfondir la grammaire, et d’utiliser le vocabulaire vu pendant la leçon multimédia. Rien d’exceptionnel là dedans, mais ça joue son rôle.

    Les leçons avec les professeurs, se sont toujours bien passés, et on a toujours travaillé (à l’instar de ce que disent certains, alors que je m’entendais très bien avec eux).
    Le vrai avantage, c’est qu’ils sont tous natifs anglophone, cela permet de se faire l’oreille sur les différents accents, et surtout d’apprendre des expressions typique à chaque pays, qui ne veulent pas forcément dire la même chose ailleurs.

    J’aurais néanmoins préféré plus de cours avec un professeur, et moins de leçons multimédias, 50-50 serait un bon ratio je pense, plutot que le 75-25 actuel, mais dans l’ensemble, j’ai eu une bonne expérience.

  20. Bonjour,

    WALL STREET ENGLISH : ATTENTION, ARNAQUES !

    Je voudrais aussi donner mon point de vue sur Wall Street English. J’ai passé un test dans leur centre de Valence pour un devis. Avant le test, au téléphone, ils m’ont demandée si j’avais déjà passé un test d’anglais. Ne m’en souvenant plus, j’ai répondu que non, j’avais juste passer des tests sur Internet récemment et qu’ils me donnaient un niveau B2 en moyenne, voire C1. Arrivée à leur centre, je passe leur test que je trouve assez facile et là, surprise, je me retrouve avec un niveau « 9 », soit « Upper Waystage », autrement dit A2 et ils me proposent, sur une centaine d’heures, de gagner 2 niveaux, soit passer au niveau 11, autrement dit « B1 ». Tout ça, bien sur, sur la version de leur plaquette où n’apparaissent pas les niveaux « milestone » et « mastery ». Entre le coup de téléphone et mon entretien, j’avais pu retrouver un test réalisé à l’AFPA quelques années en arrière (j’y faisais un stage de fin d’études en tant que psychologue). Résultat : B2. Entre temps, j’avais entretenu mon niveau d’anglais, donc je me voyais mal être redescendue à A1…

    La conseillère (vendeuse plutôt…) de Wall Street me reçoit, me fait son cinéma, me sort toutes les techniques de manipulation commerciale que j’avais pu étudier en long en large et en travers pendant mes premières années de psycho et essaie de me vendre son truc. Je joue le jeu et laisse faire. Quand elle me demande si j’avais déjà passé un test et que je lui ai répondu « finalement oui », là, un gros blanc de sa part, les gros yeux, mais je n’ai rien dit de plus, j’ai noyé le poisson en disant que je ne m’en rappellais plus et que ça commencer à dater…

    Elle a aussi essayé de me vendre le Bulat plutôt que le TOIEC (pour une psy, je ne vois pas l’intérêt de passer le bulat) puis elle me fixe une date de départ (j’avais déjà le financement, mais seule ma signature manquait sur le contrat tripartite). Je pars… Pensant m’avoir arponnée, elle me rappelle quelques jours plus tard pour me dire que la formation allait commencer plus tard (un mois plus tard… puis un mois et demi plus tard), et ainsi de suite. Bref, du pied dans la porte à tour de bras et aucun respect pour le projet d’expatriation que j’avais présenté (je devais partir à la fin de ma formation, donc le plus tôt possible). Elle n’en avait donc strictement rien à faire, elle voulait juste vendre sa formation par tous les moyens possibles et imaginables.

    Elle a eu la mauvaise idée de ne pas me conseiller d’aller voir le CEL de la CCI de Valence pour avoir un devis de formation car c’était, disait-elle très long. Ayant entièrement confiance en elle, c’est donc ce que j’ai fait. J’ai eu leur devis en 2 jours, validé par mon organisme de financement dans la foulée. Bilan du test de la CCI pour mon devis : niveau B2 (et mon pas A2 comme chez Wall Street English).

    90 heures de cours pour la CCI contre une grosse centaine pour Wall Street English. 600 euros de moins sur le devis de la CCI, pour une grosse quinzaine de profs expérimentés, compétents, natifs de plusieurs pays anglophones et vraiment motivés et passionnés par ce qu’ils font. Très peu d’heures devant un ordinateur (10h, les 80 heures restantes étant du face à face et en groupe). Et enfin, mon objectif, pendant ces 90 heures était de passer clairement d’un niveau B2 à un niveau C1, et de valider ce dernier pour m’expatrier facilement.

    Mission accomplie. Je peux maintenant partir m’installer dans un pays anglophone comme j’avais prévu. Je serais restée faire ma formation à Wall Street English, j’aurais eu droit à quoi exactement ? J’aurais régressé au niveau B1 ? Quoi qu’ils s’en foutaient probablement pas mal de mon cas, puisque l’objectif aurait été atteint (97% de réussite, tu m’étonnes, même sans être allée à la formation, j’aurais atteint l’objectif…). Avec l’expérience accumulée, et pour avoir un peu travaillé avec des personnes au niveau A1, je sais aujourd’hui que le test passé à WallStreet English était clairement sous-évalué. Pour ne pas dire pire…

    Bref, je déconseille TRES TRES TRES fortement Wall Street English. Et si des valentinois passent par là, je conseille fortement la formation de la CCI (ou bien un autre organisme : Christ’al formation -chez qui j’avais fait un autre devis- pour des financements plus restreints). Je n’ai pas d’actions chez ces gens-là, juste une excellente expérience. Et… j’aime pas les escrocs.

  21. Bonjour,

    Alors je ne vais pas être du tout d’accord avec la majorité d’entre vous.

    J’ai suivi plus de 100 heures de cours au centre de la défense et j’en suis ravi.
    Et je dois reconnaître, encore plus depuis que la nouvelle version est sortie. Il est vrai que l’ancienne version était moins « sexy ».

    Par contre, cela demande un réel engagement.

    Si vous faites les leçons multimédia en dilettante faut pas vous étonner de ne pas atteindre le résultat espéré. Et surtout ne pas se limiter aux cours !
    Si vous prenez des cours de tennis ou de piano et que vous attendez le prochain cours pour vous améliorer, c’est certain que vous progresserez beaucoup moins vite que celui qui a le bon sens de s’entrainer en dehors des cours… il faut pratiquer tous les jours sans exception.
    Pour l’anglais ce n’est pas compliqué ! surtout à notre époque… sur internet on trouve facilement des séries ou des films en VO (avec les sous titres en anglais), sur votre box vous avez forcément des chaines en anglais (les cartoons ça marche bien aussi). Même si vous ne comprenez que la moitié ce n’est pas grave, votre oreille va s’y faire (d’où l’intérêt d’une série, vous allez vous habituer aux voix..) Et n »hésitez pas à lire en anglais à voix haute, la prononciation ne va pas tomber du ciel.. bref, 30/45 minutes tous les jours et vous verrez.
    Et perso j’apprécie les cours avec les profs, c’est toujours en petit comité. On est d’ailleurs souvent que 2 ou 3, très pratique pour prendre la parole en permanence.

    Pour la petite histoire, oui ça peut être un peu casse pied de répéter 3 fois la même phrase, mais perso, c’est comme ça qu’on arrive par avoir la bonne intonation et une prononciation correcte.

    Quoi que vous en pensiez, le plus important est votre motivation, il n’y a pas de secret.
    Sam

    • Bonjour Sam,

      merci pour votre point de vue qui vient compléter les autres avis.

      Vous avez raison sur l’implication si on souhaite progresser. Mais si on compare le prix de Wall Street English avec un abonnement de type Gymglish + des cours privés et/ou de groupe, je trouve qu’il n’y a pas photo. Ce que semblent dire certaines personnes, c’est que 90% du travail se fait derrière un ordinateur et que ça coûte plusieurs milliers d’euros. C’est juste le prix qui est disproportionné.

      En ce qui me concerne, je n’ai jamais pris de cours particuliers. J’avais un niveau passable et j’ai réussi à avoir 830 au TOEIC en quelques mois (c’était à la fac, je n’étais pas pressé). Je faisais 5 cours de 10mn de Gymglish (voir l’article test et avis Gymglish) par semaine + lecture de livres anglais (le parrain, je suis une légende, etc…) avec un dico à côté + écoute de chaines TV et séries en anglais. C’est aussi du travail mais j’ai trouvé cela intéressant et ludique. Et ça m’est revenu à 200€ seulement. Si je devais partir à l’étranger pour une mission en anglais, je complèterai néanmoins par des cours en groupes. C’est accessible et on progresse rapidement à l’oral.

      Pour avoir testé de nombreux autres cours d’anglais, c’est ce qui m’a permis de progresser le plus et avec l’impression de ne pas réellement bosser mon anglais.

      Bonne journée.

      Sandrino

  22. Une fois le contrat signé, impossible de suivre correctement la formation:

    – On vous propose, par tranche de niveau, 2 cours de mise à niveau et 2 cours de conversation par semaine, toujours aux heures du bureau et toujours à des moments différents = impossibilité de s’organiser si l’on n’est pas chômeur à 100% comme la plupart des élèves ;

    – En ce qui concerne les cours à distance (majorité du programme), le système informatique n’est pas au point = on annule votre cours physique parce que vous n’avez pas terminé votre cours multimédia, en vous faisant croire que c’est de votre faute et que « vous êtes le seul »…

  23. ATTENTION ARNAQUE

    Le prix est excessif pour une méthode d’auto-formation.
    A ce prix-là autant travailler seule.
    Je déconseille fortement Wall Street Institue

  24. Je déconseille… La méthode est scolaire, elle ne vous permettra pas d’améliorer votre « spoken english », ou votre capacité à être fluent. Vous augmenterez juste votre capacité à réussir des tests ou la compétence « speaking » n’est pas prise en compte (comme le TOIEC reading and listening, etc). Vous augmenterez également votre capacité à travailler dans un environnement anglophone « écrit », mais c’est tout.

    De fait, la méthode est faite pour améliorer votre niveau, comme on engraisse des oies en les gavant avec du grains ou des granulés. Mais si vous avez une logique d’apprenant adulte, passez votre chemin. Orientez-vous vers des cours plus flexibles, qui vous permettra d’avoir votre mot à dire dans votre processus d’apprentissage.

    De plus, il y a l’effet d’engagement qui fait qu’une fois que vous avez été piégé, vous avez tendance à rationaliser et à trouver que finalement « non, vous ne vous êtes pas fait escroquer, c’était plutôt pas mal ». Oui, mais en fait, on ne saura jamais s’il y avait mieux, car vous vous êtes fait avoir et vous ne voulez pas le reconnaitre.

    Privilégiez les méthodes ouvertes qui ressemblent à autre chose qu’un élevage de volaille en batterie.

    J’ai essayé différentes méthodes, et les plus flixibles, autrement dit, celles qui me permettaient ls plus de modification du processus d’apprentissage en fonction des mes points forts et points faibles étaient les plus efficaces. Walls street english, c’est bon pour les post-scolaire qui sont encore habitués à être passif dans leur apprentissage… et on sait ce que donne le système d’apprentissage français en matière de langues étrangères.

    A bon entendeur.

  25. J’oubliais d’ajouter que je pense que wall street english est fait pour des niveaux jusqu’à B1. Au dela, ça ne vaut plus rien. La courbe d’apprentissage est rapide jusqu’à B1, mais au dela, ça se complique. N’envisagez pas de passer de B2 à C1 avec ce genre d’organisme. La méthode est absolument indaptée.

    Quiconque a déjà fait le trajet de B2 à C1 ou de C1 à C2 comprendra de quoi je parle.

  26. Voila j’ai fini la « formation »à ANNECY … ouf, il était temps!! Je me suis rarement autant ennuyé … A l’inscription, j’avais révisé mon anglais en me disant qu’il y aurai une petite conversation en Anglais histoire d’évaluer mon niveau … Il n’en est rien. Si vous pensez améliorer votre capacité à PARLER ANGLAIS avec WSE … vous vous êtes trompé et si vous lisez ce commentaire c’est peut être qu’il est trop tard et que vous vous êtes bien fait arnaqué ! comme moi 🙁
    WSE vous apprends l’anglais pour les MUETS… vous allez passé des HEURES à écouter de l’anglais sur votre ordi … c’est hyper chiant! Pour 36H00 de formation vous avez 32h00 à passer sur votre ordi!! et 4h00 en théorie à passer en groupe de 4 ou 5 ou vous n’apprendrez pas grand chose. je dis 4h00 en théorie parce que les profs ne feront que 4 cours de 50min… (en général ils commencent en retard pour corriger des devoirs que vous avez fait sur votre ordi) et ils finissent 5 min en avance pour la vague suivante..
    Moi je pensais que j’allais PROGRESSER et améliorer mon niveau. En fait vous n’êtes pas là pour ça. C’est un ordi qui va évaluer votre COMPRÉHENSION et votre ÉCRITURE (en aucun cas votre expression orale). Le but est que vous obteniez un diplôme. Donc l’évaluation de l’ordi correspond à votre niveau (voire un peu moins pour être sûr que vous aurez le diplôme). Le problème c’est que durant toute la soi disant « formation » sur l’ordi, on apprends pas grand chose .. si ce n’est quelques nouveaux mots. c’est normal puisque l’ordi n’a pas pour vocation de vous faire progresser …. d’ou l’ennui. J’en ai bien sûr parlé aux professeurs (qui font d’ailleurs de leur mieux avec ce qu’on leur donne… le prof responsable a même dit pendant un des encounters: « comment veux-tu t’en sortir avec 1h00 de cours par semaine et avec 5 élèves ….. ») … ça ne sert à rien, ils savent très bien que la machine est bien rodée et qu’elle ne risque pas de changer Business is Business … La directrice m’a même dit que j’étais le seul à ne pas être satisfait de la formation (vu les autres avis … il y en a d’autres). J’ai donc cherché une VRAI école de formation … et là j’ai halluciné: avec NextForma 28h00 de face à face (chez moi) pour un cout 20% plus cher … ça n’a RIEN A VOIR (la prof corrige votre accent, vos fautes de grammaires, vous donne des astuces, vous donne des vrais devoirs et vous explique des règles de grammaires (ce que le logiciel de WSE ne sait pas faire)) … n’hésitez pas à regarder ailleurs …. j’ai bien eu le Bulats pour finir … oui et alors, moi ce qui m’intéresse c’est de mieux parler, je suis capable d’améliorer ma grammaire sur YouTube avec EngVid (excellent cours) ou des séries américaines (friends, malcolm…) sans payer, WALL STREET ENGLISH VOUS N’ÊTES QUE DES ARNAQUEURS

    • j’ai oublié de précisé.. plutôt que laisser un avis seulement sur ce blog, mettez une note sur le compte facebook et gmail, ça permettra a plus de gens d’avoir une idée sur la qualité de la formation donnée 😉

  27. Attention, ne signez pas le contrat avec la clause de reconnaissance de dette!!! Il ne permet plus de l’interrompre, mon fils a suivi un seul cours et n’a pas pu continuer, ils lui demandent de payer € 4000.-!!
    Pour un seul cours, c’est une arnaque!!
    Cordialement
    David

  28. Bonjour, Je m’appel pascal , Je vis en australie depuis 3ans . Avant mon depart ,jai suivi une formation au wsi Opera. Je suis reste sur ma faim après 2ans de cours. Mon Niveau etait scolaire a l’epoque . Je me suis arrete au Niveau waystage1. Je viens sur Paris a partir du 15 pour raisons familiale, et Je recherche les manuels threshold 1/2/3 ,milestone 1/2/3 et mastery avec leurs grammaire.( si les ouvrages sont griffones, ecrits, gommes, aucun probleme , jachete ) .jai 2 adresses sur Paris et banlieue si vous souhaiterez les envoyer par la poste , je ferais un transfers banquaire ou via westerunion. Merci a vous . Pascal

  29. Bonjour, je suis en terminal et je veux suivre une formation anglophone l’année prochaine à Paris. Quelqu’un aurait-il de bonnes écoles à me proposer ?
    Merci

    • Bonjour,
      Tout dépend de votre besoin. Quel niveau souhaitez-vous atteindre (oral et écrit) et quel budget êtes vous prêt à mettre sur l’année ?
      Cela conditionnera des éléments importants qui sont : des cours personnels avec un professeur (dans un organisme ou à distance via des sites internet comme Lingueo), des cours en groupe, ou bien l’utilisation d’une application comme Gymglish par exemple. Ce n’est pas le même budget au final.
      Bonne journée.
      Sandrino

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.